La critique n'a jamais tué personne

Mémoires

La critique n'a jamais tué personne
  • Éditeur québécois

Avec une plume aussi bien trempée que son caractère, Nathalie Petrowski a toujours été un esprit libre. Dans La critique n’a jamais tué personne, elle nous livre, sans faux-fuyants et sans règlements de comptes, ses mémoires de journaliste. Ceux d’une femme qui, du p’tit Simard à Marie-Mai, de René Lévesque à Manon Massé, du sexisme ordinaire à #metoo et du Jerrold au iPad, jette un regard passionné et critique sur la culture, le journalisme et ses enjeux.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
TABLE DES MATIÈRES 8
JOURNALISME 101 AU JOURNALDE MONTRÉAL 25
AU DEVOIR, FAIS CE QUE DOIS… OU PAS 65
LA PRESSE PAR LA GRANDE PORTE 195
Épilogue 289